L'écoquartier du Bois d'Aton

L'écoquartier du Bois d'Aton

Avec ses 250 logements certifiés « Habitat et Environnement », l’écoquartier du Bois d’Aton à Courdimanche fournit une réponse moderne et équilibrée aux besoins de la population. Sa construction a débuté en 2016 et ses premiers logements ont été livrés en 2017.

L’écoquartier du Bois d’Aton s'étendra sur 8,5 hectares entre le boulevard de la Crête et le boulevard des Chasseurs à Courdimanche, à proximité d’équipements publics comme le complexe sportif, l’école Saint Louis et le collège Sainte-Apolline. Sa construction est l’aboutissement des réflexions des porteurs du projet -  la ville de Courdimanche, la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, Cergy-Pontoise aménagement - mais aussi du travail de concertation entrepris avec les habitants en 2008.

Différents types d’habitats

Cet écoquartier va permettre à la commune de répondre aux 150 à 200 demandes de logements qui lui sont adressées chaque année. Il comprendra au total 250 logements, dont environ 30% de logements sociaux, conçus comme une alternance de logements individuels groupés et de petits collectifs. Le quartier abritera également une initiative originale d’habitat participatif portée par un groupe d’une dizaine de familles (cf encadré). 

Un équilibre entre ville et nature

Implanté aux portes de la plaine agricole du Vexin, l'écoquartier du Bois d'Aton a été conçu de manière à assurer une jonction harmonieuse entre ville et campagne. Près de 150 arbres et 200 arbustes plantés en 2014 préfigurent déjà le futur bois du quartier. Cet espace vert d'un hectare abritera également un étang, qu'un réseau de fossés végétalisés - des "noues" - alimentera en eaux de pluie. De leur côté, les bâtiments seront certifiés « Habitat et Environnement, profil A », un label qui garantit la préservation de l'environnement tout au long du cycle de vie des logements.