Courdimanche

Courdimanche

Les origines de Courdimanche remontent à l’époque romaine. La commune était principalement rurale puisque les trois quarts de sa superficie étaient consacrés à la culture céréalière, de betteraves et de pois. Le cœur de ville résidait autour de l’église Saint-Martin et du château d’eau.

Depuis le début des années 2000, la ville connaît une explosion démographique due à une urbanisation plus tardive que celle des communes environnantes. Sa localisation, aux portes du Vexin et à proximité des bassins d’emploi de Paris et de Cergy-Pontoise, la rend attractive aux jeunes couples qui profitent des services d’une ville et des avantages de la campagne.

Le jeu des contrastes

Juchée sur une butte à l'ouest de l'agglomération, Courdimanche offre depuis son vieux village une superbe vue panoramique sur Cergy-Pontoise et sur les premières étendues agricoles du Vexin. Son urbanisation récente, dans le cadre du développement de la ville nouvelle, s'est traduite par la construction du quartier Sainte-Apolline et la création de logements résidentiels en bordure de Cergy.

Aujourd'hui, ce sont 6 677 habitants qui peuplent la commune. Celle-ci a su garder une taille humaine. Tout en jouant de ses contrastes, elle assume la diversité de son urbanisme et de sa population : son village, dont l'architecture est typiquement vexinoise, les abords du quartier des Hauts-de-Cergy ou encore le "poumon vert" que constituent le golf et son lotissement.

Les Courdimanchois partagent le souci du développement harmonieux de leur commune. Ils apprécient son cadre de vie qui bénéficie aussi bien de la tranquillité d'une vie au village que des services de l'agglomération.

Les équipements publics destinés aux habitants témoignent d'un engagement fort de la commune au sein de l'agglomération de Cergy-Pontoise et de sa volonté de poursuivre son histoire.

Dans un futur proche, Courdimanche arrivera dans sa phase de maturité et offrira toujours un cadre de vie privilégié à ses habitants.