Budget 2020 : responsable et tourné vers l’avenir

Budget 2020 : responsable et tourné vers l’avenir

Le budget 2020 de l’Agglomération s’inscrit dans la continuité des précédents exercices. Il articule une gestion rigoureuse et le maintien d’un haut niveau d’investissement, au service du développement du territoire et de la qualité de vie des Cergypontains.

Le 17 décembre, lors du dernier conseil communautaire de l’année, les élus de Cergy-Pontoise ont adopté le budget 2020 de la Communauté d’agglomération. Ce vote intervient dans un contexte de croissance modérée (+1,3% prévu pour 2020), de poursuite de la baisse des dotations de l’Etat et d’encadrement des dépenses de fonctionnement des principales collectivités locales, dont l’Agglomération.

Une même stratégie depuis 2014

Fidèle à la stratégie mise en œuvre depuis 2014, formalisée par le pacte financier et fiscal adopté en 2016, le conseil communautaire a adopté un budget basé sur une gestion rigoureuse et un endettement maîtrisé, au service d’un plan d’investissement ambitieux.

Des dépenses de fonctionnement contenues

Conformément aux exigences fixées par l’Etat, le niveau des dépenses de fonctionnement de l’Agglomération est fixé strictement au plafond autorisé pour 2020, soit +1,2 % par rapport à 2019 (ce qui représente une baisse des dépenses autorisées après prise en compte de l’inflation). Cet objectif sera atteint grâce à la maîtrise des dépenses de personnel et à la poursuite des efforts d’optimisation des charges courantes, mais tout en maintenant globalement le niveau des subventions, notamment culturelles et sportives, à un niveau égal à celui de 2019. Après la réalisation d’un plan d’économies de 7,8 M€ sur la période 2014-2017, ce projet de budget maîtrisé illustre, au-delà du respect des obligations légales, la volonté des élus communautaires de poursuivre dans la voie d’une gestion saine.

Des recettes fiscales dynamiques

A cette maîtrise des dépenses s’ajoute le dynamisme des recettes, notamment fiscales (+1,3 %). Non pas en raison d’une hausse des taux d’imposition relevant de la Communauté d’agglomération – les taux intercommunaux de la taxe d’habitation, des taxes foncières et de la contribution foncière des entreprises restent en effet inchangés depuis 2016 – mais bien grâce à l’augmentation du nombre d’habitants et à la dynamique économique du territoire.

Une épargne élevée, une dette maîtrisée

Cette maîtrise des dépenses, conjuguée au dynamisme des recettes, permettra de maintenir une épargne à haut niveau. Celle-ci s’élève dans le budget 2020 à 29,8 M€, représentant un taux d’épargne brute de 23,4 %. Un niveau élevé pour une collectivité comme la nôtre mais qui permet à l’Agglomération de poursuivre son importante politique d’investissement en limitant le recours à l’emprunt (43 M€ maximum en 2020) et en maintenant une capacité de désendettement inférieure à 7 ans, largement inférieure au plafond de 12 ans fixé par l’Etat pour les agglomérations.

Investir pour aujourd'hui et pour demain

En 2020, la Communauté d’agglomération prévoit d’investir 86,2 M€ dans le développement des communes de Cergy-Pontoise et la qualité de vie des Cergypontains. Une somme qui s’inscrit dans un plan pluriannuel 2016-2020, revu à 292 M€. Concrètement, ces fonds sont destinés à financer la construction ou l’extension de groupes scolaires – notamment à Osny, Cergy, Saint-Ouen l’Aumône, Eragny… – ou la création ou la rénovation d’équipements de loisirs – à Vauréal, Maurecourt, Jouy-le-Moutier ou Courdimanche… Ils financent aussi la construction de nouveaux logements, la réalisation d’opérations d’aménagement (Grand Centre, Plaine des Linandes, Liesse, Bossut…) la modernisation des réseaux d’éclairage public et de chauffage urbain ou encore l’accompagnement de projets d’avenir, tel le Campus international.