Guide du cycliste

Guide du cycliste

La route et la rue sont des espaces qui se partagent, ce qui implique un respect mutuel de la part de ceux qui s’y déplacent.

Le cycliste, tout comme l’automobiliste et le piéton, doit appliquer les règles du Code de la route et peut prendre connaissance du Code de la rue, qui garantissent sa sécurité et celle des autres usagers dans une optique de partage de la voirie. Pour rouler en toute sécurité, le cycliste doit disposer d’un vélo en bon état, bien équipé et naturellement connaître et appliquer les règles élémentaires de déplacement, en ville et hors agglomération, de jour, comme de nuit.

L'équipement du cycliste

Un vélo en bon état et bien équipé contribue à garantir votre sécurité ainsi que celle des autres usagers de la route.

Equipements obligatoires et recommandés du cycliste
Source : www.securite-routiere.gouv.fr

Les équipements obligatoires (code de la route) :

  • Deux freins, avant et arrière,
  • Un feu avant jaune ou blanc et un feu arrière rouge,
  • Un avertisseur sonore,
  • Des catadioptres (dispositifs rétroréfléchissants) : de couleur rouge à l’arrière, de couleur blanche à l’avant, de couleur orange sur les côtés et sur les pédales,
  • Le port d’un gilet rétro réfléchissant certifié est obligatoire pour tout cycliste (et son passager) de nuit hors agglomération, ou lorsque la visibilité est insuffisante,
  • Le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, qu'ils soient conducteurs ou passagers (depuis le 22 mars 2017).

Soyez visibles ! En plus des équipements obligatoires, des vêtements clairs sont très pratiques car ils permettent aux autres usagers de la voirie de vous voir.

Les règles de sécurité

  • Circulez sur le côté droit de la chaussée, à environ 1 mètre du trottoir et des voitures en stationnement
  • N'hésitez pas à occuper la chaussée lorsque le dépassement de votre vélo par une voiture s’avère dangereux. Les véhicules motorisés doivent laisser une distance d’1 m (en ville) à 1,50 m (hors agglomération) lorsqu’ils vous dépassent.
  • Dans les ronds-points, occupez bien le centre de votre voie pour ne pas risquer de vous faire couper la route au niveau des sorties.
  • Utilisez, lorsqu’ils existent et sont praticables, les bandes ou pistes double-sens cyclables et sas vélo
    (un sas vélo est un espace réservé aux cyclistes entre la ligne d’arrêt des véhicules à un feu de signalisation et un passage piéton)
  • Gardez une distance de sécurité de 1 mètre au moins par rapport aux autres véhicules. 
  • Ne zigzaguez pas entre les voitures. 
  • Aux intersections, placez-vous un peu en avant des véhicules pour vous faire voir. 
  • Lorsque vous changez de direction, veillez à bien indiquer la manœuvre que vous allez effectuer en levant le bras.
  • Faites attention aux portières qui s’ouvrent brusquement et aux enfants qui peuvent déboucher entre deux véhicules. 
  • Ne circulez pas sur les trottoirs. Seuls les enfants à vélo de moins de 8 ans y sont autorisés. 
  • Dans les zones de rencontre, ne circulez pas à plus de 20 km/h et respectez la priorité du piéton.
  • Dans les zones 30 et les zones de rencontre, sauf si la signalisation ne l’autorise pas, les vélos peuvent circuler dans les deux sens. Le double-sens cyclable vous permet de bénéficier d'une meilleure visibilité, d'éviter les grands axes de circulation, de simplifier les itinéraires et apaise la circulation.
  • Respectez les feux de signalisation tricolore au même titre que les autres modes de transport. En cas de non-respect, le risque de contravention est de 90€. A certains carrefours, les feux rouges peuvent être franchis par les cyclistes pour une direction donnée quand la signalisation l’autorise (Cédez-le-passage cycliste au feu). Dans ce cas de figure, le cycliste n’a toutefois pas la priorité : il doit la céder au piéton et au véhicule traversant l’intersection ou le carrefour.
  • Ne roulez pas trop près de l’accotement, pour éviter les ornières ou gravillons. 
  • Dans les virages, serrez à droite car les voitures ne vous voient qu’au dernier moment. 
  • Soyez particulièrement prudent lors du passage d’un camion : l’appel d’air risque de vous déséquilibrer. 
  • Si vous roulez en groupe, roulez à deux de front ou en file indienne. La nuit, en cas de dépassement par un véhicule ou lorsque les circonstances l’exigent (chaussée étroite, etc.), placez-vous systématiquement en file indienne. 
  • Si votre groupe compte plus de dix personnes, scindez-le.