Cergly Pontoise Agglomération

Accueil Services de proximité L'eau Les milieux naturels

Les milieux naturels

Située sur le territoire de la basse vallée de l'Oise, Cergy-Pontoise est bordée par les plateaux du Vexin, à l'ouest, et du Parisis, à l'est. L'agglomération est aménagée autour de la dernière boucle de l'Oise, avant sa confluence avec la Seine.

Le 13 août 2012 - Services de proximité

Lac
© Lionel Pagès / Communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise

L’Oise

Qu’est-ce que le « bon état des eaux » ?

L'évaluation de l'état des eaux a deux composantes :

  • l'état chimique (au regard du respect des normes de qualité environnementale des eaux qui concernent 41 substances prioritaires et prioritaires dangereuses) ;
  • l'état écologique, apprécié essentiellement selon des critères biologiques et des critères physicochimiques soutenant la biologie.

L'état est bon si, d'une part, l'état chimique est correct et si, d'autre part, l'état écologique est bon (ou très bon).

Pour les eaux souterraines, le « bon état » est apprécié en fonction de la qualité chimique de l'eau et de la quantité d'eau (équilibre entre prélèvements et alimentation de la nappe).

L'identité de Cergy-Pontoise repose en grande partie sur la qualité de son territoire, autour de la boucle de l'Oise, avant sa confluence avec la Seine. L'Oise est l'un des plus gros affluents de la Seine. Son bassin versant s'étend, du nord-est de Paris jusqu'à la frontière belge, sur 16 970 km, soit un sixième du bassin Seine-Normandie. L'Oise prend sa source à Chimay, dans les Ardennes belges, à 323 mètres d'altitude, et s'écoule sur 340 km avant de rejoindre la Seine à l'ouest de Paris, après Cergy-Pontoise, au niveau de Conflans-Sainte-Honorine.

Habitat, industrie, agriculture... : nombreuses sont les activités humaines qui prélèvent de l'eau et utilisent les milieux aquatiques comme exutoires de leurs eaux usées. Il faut y ajouter d'autres pressions sur les cours d'eau : navigation, loisirs, pêche, etc.

En France, l'eau en milieu naturel est gérée par une réglementation établie au niveau européen : la Directive cadre européenne sur l'Eau (DCE) du 23 octobre 2000. Elle fixe explicitement un objectif de « bon état » des différents milieux aquatiques à atteindre à l'horizon 2015 et prend en compte toutes les composantes de la « qualité » (aspects chimiques, biologiques, hydrologiques, physiques...).

Cergy-Pontoise travaille actuellement à l'amélioration de ses eaux pour atteindre le « bon état » comme le prévoit la directive européenne.

La trame verte et bleue

Qu’est-ce que la trame verte et bleue ?

La trame verte est composée des trames boisée et herbacée. La trame bleue, quant à elle, comprend les cours d'eau situés à l'air libre, les plans d'eau permanents (étangs, mares et bassins) et les principales zones humides herbacées ou boisées.

Cergy-Pontoise a été construite avant l'heure selon des principes de développement durable :

  • mixité urbaine et sociale ;
  • équilibre emplois/ logements ;
  • intégration des espaces naturels et de l'agriculture péri-urbaine ;
  • priorité donnée aux transports en commun ;
  • filière déchets et chauffage urbain...

Le SCoT de Cergy-Pontoise (Schéma de cohérence territoriale) s'inscrit dans les orientations du Grenelle de l'environnement et s'engage dans la préservation de la biodiversité à travers la création d'une trame verte et bleue : « verte » pour les milieux terrestres et « bleue » pour les milieux aquatiques et humides.

La trame verte et bleue est une mesure qui tâche d'enrayer le déclin de la biodiversité en préservant, renforçant et restaurant les continuités écologiques. Outil d'aménagement du territoire, elle vise à construire un réseau écologique cohérent pour permettre aux espèces animales et végétales de circuler, de s'alimenter, de se reproduire ; en un mot, d'assurer leur survie.

La protection de l’eau

L'eau potable distribuée est issue :

  • de ressources souterraines (onze forages de la Communauté d'agglomération) ;
  • d'eaux de surface (usine de Méry-sur-Oise).

Les forages de l'agglomération couvrent 26 % des besoins des habitants. Préserver la qualité de l'eau des nappes souterraines est indispensable afin de limiter les traitements et d'assurer une eau de qualité à l'ensemble de la population.

Dans le cadre du Grenelle de l'environnement, les captages d'eau potable de Sagy-Chardronville et de Condécourt, exploités par la Communauté d'agglomération, doivent faire l'objet d'un programme de protection des aires d'alimentation. Pour ce faire, l'agglomération va élaborer un plan d'actions relatif aux pratiques des particuliers, des collectivités, des industriels et des exploitants agricoles, pour établir des périmètres de protection de captage dans les nappes.

Qu'est-ce qu'un bassin versant ?

Les bassins versants permettent de collecter les eaux précipitées qui s'écoulent en surface et en souterrain. Aussi, dans un bassin versant, se rassemblent les eaux provenant :

  • de l'amont vers l'aval : des ruisseaux, rivières, fleuves ;
  • des crêtes vers le fond de la vallée ;
  • des eaux superficielles vers des eaux souterraines et inversement.