Cergly Pontoise Agglomération

Accueil Mobilité et transports Un territoire accessible

Un territoire accessible

La loi Handicap du 11 février 2005 prévoit une obligation généralisée d’accessibilité de l’espace public à l’échéance 2015. La Communauté d’agglomération s’est donc engagée, en étroite liaison avec les communes et les associations de personnes handicapées, dans un large programme d’aménagements. Des aménagements qui profitent à tous.

Le 9 août 2012 - Mobilité et transports

Accessibilité - guichet d'une gare de l'agglomération
Accessibilité - guichet d'une gare de l'agglomération - © Antoine DEVOUARD

Un engagement fort de la part de l’agglomération

Mobilité - handicap

L’accessibilité recouvre des enjeux très différents. Les solutions techniques varient, par exemple, selon la nature du handicap. De même, il faut distinguer les équipements neufs – mis en service après la loi de 2005 – et les réalisations antérieures. Pour compliquer le tout, la compétence sur l’espace public est partagée entre plusieurs acteurs : l’agglomération, les communes, mais aussi d’autres intervenants comme les opérateurs de transports.

Pour coordonner les interventions, l'agglomération de Cergy-Pontoise s’est dotée de deux outils :

  • la Commission intercommunale d’accessibilité pour les personnes handicapées (CIAPH) : forte de 38 membres représentant l’agglomération, les communes et les associations, elle est chargée de dresser un état des lieux, de se prononcer sur les projets de mise en accessibilité et de faire toutes propositions utiles aux décideurs. Elle constitue une obligation légale.
  • la charte intercommunale d’accessibilité : mise en place en novembre 2011, elle fixe une liste d’actions prioritaires.

L’agglomération a aussi élaboré tout un programme de mise en accessibilité des espaces publics (voiries et différents équipements associés comme les feux tricolores). Elle intervient dès le stade de la consultation, en mettant à disposition des entreprises candidates aux appels d’offres de travaux un référentiel d’accessibilité retraçant leurs obligations légales et réglementaires en la matière. Elle veille également à la conformité des projets avec ces mêmes obligations et peut faire appel, si nécessaire, aux associations pour s’assurer de la pertinence de certains aménagements.

Depuis plusieurs années, l’agglomération améliore également l’accessibilité de son propre patrimoine suivant un programme annuel de travaux et d’aménagements prioritaires. En 2013, la mise en accessibilité complète de la piscine de l’Hautil et du pôle sportif des Maradas est prévue.

Enfin, pour qu’un équipement soit accessible, il faut tenir compte de la « chaîne des déplacements », autrement dit de tout ce qui conduit jusqu’à lui. Le document de référence est le « schéma d’accessibilité » du STIF, le Syndicat des transports d’Île-de-France. Celui-ci prévoit que 9 lignes de bus de l’agglomération, représentant 80 % du trafic, seront accessibles à l’échéance 2015, de même que leurs 104 arrêts.

Mobilité et handicap : pour aller plus loin

Informations pratiques

Plus d'informations sur le fonctionnement du service (inscription, réservation) dans le guide pratique du PAM95 ou au 0 810 111 095 (coût d'un appel local).

En matière de mobilité, plusieurs services sont proposés aux personnes en situation de handicap :

  • www.infomobi.com : créé par la Région Île-de-France et le Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF), Infomobi vous informe sur l'ensemble des dispositifs, produits et services susceptibles de vous aider à préparer votre voyage ou à résoudre les difficultés que vous rencontrerez au cours de votre déplacement. 

    Infomobi, c’est aussi une centrale d’appel pour une aide personnalisée, disponible tous les jours de 7h à 22h : 09 70 81 83 85 (prix d’un appel local).

  • www.pam95.info : destiné aux personnes à mobilité réduite et aux personnes âgées, PAM 95 est un service public de transports collectifs à la demande. Cofinancé à parts égales par la Région Île-de-France, le STIF et le Conseil général du Val d'Oise, ce service en porte à porte fonctionne tous les jours, de 6h à minuit, et permet de se déplacer sur l'ensemble de la région Île-de-France, que ce soit pour des trajets réguliers (travail, loisirs, etc.) ou occasionnels (sorties culturelles, etc.).

Liens de l'article

Le saviez-vous ?

  • Fin 2013, près d’un quart des carrefours de Cergy-Pontoise seront équipés de dispositifs sonores pour malvoyants.
  • Rendre accessibles 19 lignes de bus nécessite du temps et des moyens financiers considérables. C'est pourquoi le STIF a désigné 9 lignes prioritaires : 39, 34N, 34S, 42, 44, 45, 48, 49 et 57. Ainsi, prochainement, plus de 80 % des voyageurs disposeront d'une ligne « handi-accessible ».