Cergly Pontoise Agglomération

Accueil Services de proximité Cartographie du bruit

La cartographie du bruit

La Communauté Européenne exige de renforcer la lutte contre le bruit perçu par les populations.  Dans ce cadre, la directive européenne 2002/49/CE du 25 juin 2002, transcrite en droit français par le décret 2006-361 du 24 mars 2006 et l’arrêté ministériel du 4 avril 2006, impose aux grandes agglomérations, dont Cergy-Pontoise, la réalisation de cartes de bruit et l’élaboration d’un Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement (PPBE).

Le 15 octobre 2012 - Services de proximité

Cartographie du bruit
Cartographie du bruit à Cergy-Pontoise

La Communauté d’agglomération a achevé la première étape en arrêtant les cartes de bruit de Cergy-Pontoise et va entreprendre la définition du PPBE pour le territoire.

Objectif et limite des cartes de bruit

Les cartes de bruit permettent d’évaluer l’exposition des populations aux bruits des infrastructures de transport et des principales activités industrielles.

Les sources sonores prises en compte pour l’élaboration des cartes sont uniquement :

  • Les infrastructures routières,
  • Les infrastructures ferroviaires,
  • Les avions. Il est à noter que les bruits aériens ne sont pas cartographiés pour le territoire de Cergy-Pontoise car en dessous du seuil minimum réglementaire considéré pour la cartographie,
  • Les Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) ayant une activité industrielle.
  • Les autres sources de bruit (événementiel, travaux, bruit de voisinage, …) ne sont pas représentées sur ces documents.

De plus, il est à noter que les cartes de bruit sont issues d’une modélisation informatique et non de mesures de bruit sur l'ensemble du territoire. Elles localisent les nuisances sonores globales mais ne mesurent pas les niveaux sonores en façade d’un bâtiment particulier.

Echelle de bruit

Echelle du bruit, schéma des seuils de décibels

Les sons perçus par l’oreille humaine se situent entre 0 dB (seuil d’audition) et 140 dB. Ils peuvent être représentés sur une échelle sonore.

La gêne sonore est ressentie de manière différente par chaque individu. L’échelle de bruit ne peut donc refléter de manière absolue la gêne perçue par un individu.

Lecture des cartes

Les niveaux sonores plus ou moins élevés sont représentés sur les cartes par des zones colorées.

Les cartes de bruit produites sont éditées suivant deux indices acoustiques de niveau :

  • L’indice acoustique nocturne : Ln (n pour night en anglais), indice du niveau sonore moyen annuel entre 22h et 6h,
  • L’indice de la journée de 24h : Lden (den : day-evening-night en anglais), niveau moyen de bruit annuel perçu sur une journée de 24 heures incluant des pondérations suivant les tranches horaires.